L’enseignement supérieur et la recherche constituent une des bases des échanges européens et remontent au Moyen-Âge. Le programme Horizon Europe doté de près de 95 milliards d’euros pour 2021 – 2027 participe du soutien à l’excellence de la recherche européenne. Il doit être orienté pour accompagner la transition écologique dont l’Union européenne veut être le fer de lance. L’enseignement supérieur et la recherche sont également des acteurs clé pour atteindre les Objectifs de Développement Durable d’ici 2030. La recherche est un aspect essentiel pour accompagner la transition écologique et sociale que nous souhaitons mettre en œuvre pour respecter l’accord de Paris, revenir dans le respect des limites planétaires et du plancher social. Dans ce cadre et à travers le plan d’investissement massif que nous proposons, les dépenses pour la recherche devraient atteindre 3% du PIB. Nous voulons notamment :Développer des parcours de recherche et d’excellence sur la transition écologique, non seulement sur la partie innovation (déjà financée par Horizon Europe) mais aussi sur l’évolution de la société, de l’économie, les nouveaux imaginaires, etc. Ces parcours pourraient donner lieu à des programmes d’enseignements multinationaux en partenariat entre différentes universités européennes et du monde. De manière plus sectorielle : – Engager un plan européen pour une recherche en santé qui s’inscrive dans la protection effective de l’ensemble de la population. Alors que les discriminations se traduisent dans l’accès au soin par une non-prise en compte des problématiques spécifiques liées au genre, à l’orientation sexuelle ou encore à la couleur de peau, l’Europe doit investir ce champ de la recherche pour garantir un accès effectif à la santé. – Développer de nouvelles filières agricoles par le financement, la recherche et le soutien à l’investissement pour permettre la diversification des productions, le développement des protéines végétales, le soutien à la filière bio, la transformation des filières. – Accompagner le développement de la recherche et des filières économiques dédiées à la rénovation énergétique des bâtiments, aux nouveaux matériaux et aux techniques de construction traditionnelles. – Investir dans la recherche en chimie et les alternatives aux toxiques (pesticides, PFAS, conservateurs, plastiques, etc.). – Soutenir la recherche européenne sur les procédés industriels à haute efficacité énergétique et matérielle dans le cadre du programme Horizon Europe. – Encourager la recherche et le déploiement des systèmes de comptabilité sociale et environnementale afin d’incorporer les dimensions extra-financières dans les états financiers des entreprises et promouvoir ces approches dans les normes comptables internationales (IFRS). – Renforcer les capacités de recherche et développement pour accompagner la sobriété et la décarbonations des forces de sécurité et défense.