La fuite des cerveaux à cause de la guerre est une réalité et le secteur de l’enseignement supérieur doit penser à sa reconstruction. Il faut donc mettre en place des partenariats et des échanges entre les États membres er l’Ukraine.